DEUS : Quand Catane rencontre Race for the Galaxy dans l'empire romain.

Les annonces officielles Board Game Arena
Locked
User avatar
DrClick
Posts: 433
Joined: 07 July 2011, 14:30

DEUS : Quand Catane rencontre Race for the Galaxy dans l'empire romain.

Post by DrClick » 24 November 2021, 11:30

Image

Un jeu venu des dieux, pour les simples mortels...

Très acclamé par la critique, remportant de nombreuses recommandations dans le monde entier, Deus est un jeu dont on a beaucoup parlé à sa sortie en 2014.
Nommé au MinD-Spielepreis Complex Game, nommé au Tric Trac, finaliste au Lys Passioné, recommandé au Kennerspiel des Jahres, recommandé à l'International Gamers Award, nommé à l'As d'Or - Jeu de l'Année et nommé au Golden Geek Award.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le jeu du créateur belge Sébastien Dujardin (Troyes, Black Angel, Tournay, etc...) a été un événement, comme pour la plupart de ses sorties.

Dans Deus, les joueurs vont développer leurs propres civilisations dans un environnement partagé. Chaque joueur commence la partie avec cinq cartes de construction, et lors d'un tour, un joueur utilise une de ces cartes pour construire un bâtiment, ou défausse une ou plusieurs cartes pour faire une offrande à un dieu. Les cartes sont de six couleurs : rouge pour l'armée, verte pour la production de ressources, bleu pour le commerce, marron pour les points, violet pour les temples et jaune pour divers effets.

Lorsque vous construisez un bâtiment, vous le placez à l'endroit approprié sur le plateau de jeu modulaire - dont la taille est fonction du nombre de joueurs, grâce aux tuiles hexagonales composées de sept "cercles" de paysage - puis vous placez chaque carte sur votre plateau personnel dans la pile de cartes de la couleur associée et activez le pouvoir de toutes les cartes déjà présentes dans votre tableau, en commençant par la carte située au bas de la pile.

Lorsque vous faites une offrande, vous défaussez des cartes, puis vous recevez l'aide d'un dieu associé à l'une des cartes que vous avez défaussées, le nombre de cartes déterminant la force de l'action associée. Vous complétez ensuite votre main de cinq cartes.

La partie se termine soit lorsque tous les villages barbares du plateau de jeu ont été encerclés et attaqués, soit lorsque tous les temples ont été construits. Celui qui a le plus de points gagne.

Un euro-game pas aussi complexe qu'il n'y paraît, sur le thème de la construction d'une civilisation : plongeons dans les détails...

La meilleure partie de ce jeu est sans conteste la façon dont les meeples et les cartes sont connectés par catégorie. Cela signifie que lorsque vous jouez la carte Eléphants de guerre, vous ne gagnez pas seulement un nouveau pion d'armée et la possibilité de le déplacer de 2 cases - cette capacité s'applique également à tous les autres pions d'armée que vous avez. Il y a beaucoup d'implémentations intéressantes de ce concept dans le jeu. Bien qu'il y ait de nombreux effets possibles, le jeu reste toutefois assez léger.

Image

Il y a deux autres concepts à expliquer. Les cartes de temple sont à peu près les mêmes que celles de Race, avec un coût de 6, et offrent des PV de fin de partie pour les objectifs. Les villages barbares parsèment la carte et offrent des PV uniques lorsqu'ils sont encerclés et pacifiés. La partie se termine lorsque soit les barbares, soit les temples sont épuisés (il y a une réserve commune de meeples de temple pour tous les joueurs).

L'interaction entre les joueurs se limite au blocage, aux raids (vol de VP/d'or) et à la compétition pour les meeples des temples et les villages barbares.

Image

Rappelez-vous que pour continuer à avancer, vous aurez besoin de cartes, de jetons de ressources (ou d'or qui permet d'acheter n'importe quoi à un taux de 4:1), et de meeples. Vous commencez avec une réserve de 2 ou 3 tours d'or / ressources, et une réserve un peu plus importante de meeples et de cartes.

Que se passe-t-il lorsque vous êtes à court de ressources ?

Au lieu de construire, vous pouvez faire une offrande aux dieux. Vous défaussez un nombre quelconque de cartes, les dédiant au dieu romain de votre choix en défaussant au moins une carte de cette couleur (Mars = militaire, Neptune = maritime, vous voyez le tableau).

En échange :

1. Un meeple de la forme appropriée est ajouté à votre réserve personnelle.

2. Vous ajoutez 5 cartes à votre main.

3. Chaque dieu accorde un bonus supplémentaire qui s'échelonne en fonction du nombre de cartes que vous défaussez : Neptune vous donne 2 ors pour chaque carte ; Ceres (production) vous donne les ressources de votre choix ; Minerve (science) accorde des bonus de tirage de cartes ; Vesta (civil) accorde des VP ; Mars (militaire) accorde des meeples supplémentaires de votre choix ; et Jupiter (temple) vous permet d'utiliser le pouvoir de n'importe quel autre dieu.

DEUS est un jeu riche qui brille par l'originalité de sa conception. Il n'est pas complexe, mais riche en termes de choix.
Si vous avez déjà joué à Deus, c'est l'occasion de remettre la main dessus pour une nouvelle partie.
Si vous n'avez JAMAIS joué à Deus, on peut dire que cela vaut le coup de prendre le temps de lire les règles.

Le plus beau dans ce jeu, c'est que même s'il y a de bons joueurs qui sauront quelle stratégie adopter en fonction des cartes qu'ils ont eues au départ, il y a toujours une stratégie pour sortir du "brouillard de départ". Et remporter la victoire vous apportera tellement de joie que vous n'oublierez probablement jamais une partie que vous avez gagnée.

Jetez un coup d'œil aux règles, regardez quelques parties en cours et jouez maintenant en cliquant ici :
https://boardgamearena.com/gamepanel?game=deus

Bien sûr, nous tenons à remercier Sébastien Dujardin et Pearl Games pour leur aimable autorisation de porter Deus sur la plateforme.
Mais plus important encore : nous aimerions remercier Robinzig pour le développement exceptionnel de ce jeu. C'est un jeu qui est un monstre de combinaisons, et alors que les possibilités pourraient être infinies, il a réussi à rendre le jeu totalement jouable sur BGA. Bravo à lui !

Le jeu magnifié par le travail de Maëva Da Silva et Christine Deschamps, vous n'avez pas d'excuse, si vous aimez les jeux qui sont un peu plus gros que la moyenne des jeux familiaux, vous êtes au bon endroit.
C'est un jeu que vous devriez absolument essayer.

Au moins une fois dans votre vie.
C'est tout pour le moment, à mercredi prochain pour d'autres jeux incroyables !

User avatar
DrClick
Posts: 433
Joined: 07 July 2011, 14:30

Re: DEUS : Quand Catane rencontre Race for the Galaxy dans l'empire romain.

Post by DrClick » 24 November 2021, 12:01

ADDENDUM - Note personnelle

Il y a des jours où certaines sorties de jeux résonnent plus que d'autres.

Depuis plus de 15 ans, je travaille en qualité de directeur artistique dans le monde du jeu, et plus particulièrement dans l'édition.
Parmi les personnes que j'ai pu croiser depuis mes débuts, Christine Deschamps et Maëva Da Silva ont fait partie de mes plus fidèles partenaires professionnelles. Au point de devenir mes amies. Mes meilleures amies.

Nous avons débuté le travail d'illustration sur Deus en catastrophe, à quelques mois de la sortie. Sébastien, l'éditeur, avait alors eu plusieurs difficultés à surmonter pour mener à bien son jeu sur la partie graphique, il fallait que le titre sorte pour Essen, et c'est tout naturellement que j'ai fais appel à Maëva et Christine. Nous avons donné tout ce qu'il était possible de donner afin de rendre le jeu à temps.

La sortie a été assurée à temps, avec le succès (tout relatif) qu'on lui connaît, et la suite est connue de tous.

Nous avons ensuite travaillé sur un grand nombre de titres. Des essais parfois manqués, parfois réussis.
Ce que j'aimais le plus dans notre travail et notre collaboration, c'est ce soucis de concilier le temps sans compromettre la qualité. Du moins, autant que possible.
Christine faisait partie de ces artistes hyper-talentueuses qui mâchent pas leurs mots. Son couple avec Maëva en faisait un cocktail explosif et détonnant de créativité, une source infinie de questionnements et d'énergie artistique.

Nous avions de grands débats sur les formats. Des échanges philosophiques sans fin sur l'art, son utilité et son inutilité. La vie.

Un soir, alors que nous dinions ensemble chez moi, juste après la livraison du jeu, nous débriefons sur le projet :
"Je n'aime pas les plateaux ! Il manque quelque chose."', s'insurgea Christine.

Elle n'avait pas tort. C'est pourquoi quelques temps après, la réédition du jeu profita d'une réhausse graphique des plateaux.

Depuis, nous avons passé beaucoup de temps à travailler sur des éventuels projets. Ensembles ou à part. Des rêves à construire. Des jeux à venir.
Christine vivait pour dessiner. Elle avait la rage de vivre. De donner ce qu'elle a de meilleurs. Une force surhumaine. C'est aussi pourquoi elle râlait beaucoup. C'est également ce qui la rendait si attachante. Mais le monde n'allait pas assez vite pour elle.

Jamais de ma vie je n'ai rencontré quelqu'un d'aussi rapide, précise et délicate pour tenir un crayon. Elle maîtrisait le dessin traditionnel aussi facilement que d'autres font du vélo. Un talent fou et rare. Une personne précieuse.
Vous pouvez d'ailleurs en juger par vous-même : https://www.artstation.com/krissplayground

Image

Puis, Samedi dernier, elle s'est éteinte.
36 ans. A peine.
J'ai perdu non seulement une amie, mais également une âme sœur.
Le hasard du calendrier faisant coïncider l'arrivée de Deus sur BGA et le départ de Christine, je voulais vous partager quelques mots plus personnels à son sujet.

Parce que cela me tenait à coeur de lui rendre un hommage public.
Parce que je me souviendrais toujours de ce qu'on a partagé.
Parce que le monde du jeu, c'est avant tout des rencontres.
Parce qu'elle vît un peu à travers tous ceux qui jouent.

Et parce que... tempus fugit.

Tempus, malheureusement, fugit...

User avatar
poudos
Posts: 5
Joined: 11 July 2020, 12:49

Re: DEUS : Quand Catane rencontre Race for the Galaxy dans l'empire romain.

Post by poudos » 24 November 2021, 14:19

Superbe hommage. Une grande pensée pour elle.

User avatar
Jaipur_59
Posts: 20
Joined: 04 May 2014, 14:41

Re: DEUS : Quand Catane rencontre Race for the Galaxy dans l'empire romain.

Post by Jaipur_59 » 24 November 2021, 14:27

Très émouvant, merci pour ce partage.

User avatar
Anders07
Posts: 2
Joined: 16 November 2021, 08:52

Re: DEUS : Quand Catane rencontre Race for the Galaxy dans l'empire romain.

Post by Anders07 » 24 November 2021, 16:04

Bel hommage en effet. C'est vraiment trop jeune. Courage à tous ses proches.

User avatar
Moof
Posts: 28
Joined: 12 September 2011, 10:36

Re: DEUS : Quand Catane rencontre Race for the Galaxy dans l'empire romain.

Post by Moof » 24 November 2021, 17:52

Le hasard du calendrier est douloureux en effet. Merci pour l'hommage Ian.
J'ai partagé quelques parties et un projet avec elle... Ses croquis me manquent déjà

User avatar
Boubou95
Posts: 1
Joined: 21 December 2020, 15:25

Re: DEUS : Quand Catane rencontre Race for the Galaxy dans l'empire romain.

Post by Boubou95 » 24 November 2021, 19:34

Merci pour ce partage, c'est un très bel hommage. D'autan qu'on met encore trop peu en avant les illustrateurs de jeux, qui nous font pourtant tellement voyager à travers leurs dessins (même s'il y a du mieux). Toutes mes pensées vont à sa famille et à ses proches.

User avatar
dolmaur
Posts: 2
Joined: 22 October 2015, 23:05

Re: DEUS : Quand Catane rencontre Race for the Galaxy dans l'empire romain.

Post by dolmaur » 24 November 2021, 20:27

Merci pour ce partage, le monde ludique perds une perle.
Très bel hommage, toutes mes pensées vont à sa famille, ses amis et ses collègues

User avatar
coukie74
Posts: 10
Joined: 06 March 2011, 22:37

Re: DEUS : Quand Catane rencontre Race for the Galaxy dans l'empire romain.

Post by coukie74 » 26 November 2021, 13:58

Quelle tristesse ! ... si jeune, si belle, si pleine d'avenir ... A présent, Christine, vous dessinerez les anges.
Toutes mes pensées à ses proches.

User avatar
deosnawak
Posts: 42
Joined: 13 April 2014, 21:45

Re: DEUS : Quand Catane rencontre Race for the Galaxy dans l'empire romain.

Post by deosnawak » 29 November 2021, 18:21

je suis triste, moi qui allait vous dire à quel point je trouve ce jeu génial; pas vu ici depuis burgundy ou agricola, et je lis cet hommage avec cette mort fulgurante d'une artiste du jeu.
merci pour ce jeu et pensées pour elle.

Locked

Return to “Annonces officielles [fr]”